Introduction
17 août, 2012 @ 12:17 Non classé

Puisqu’il en faut une pour la forme et pour ceux qui n’iront pas plus loin que leur nez le leur permet. Ou que leurs yeux le supporte, ou quoi ou qu’est ce. J’espère que ta tête pourra être déphasée sans grand danger, que tu pourras t’accrocher encore un peu à ta chevelure pour ne pas tomber dans le trou béant de ta poitrine lâche.

Je ne veux pas faire peur, paraît-il que ça en motiverait certains pour travailler, de savoir que le travail pourrait s’envoler… J’espère avoir la langue assez acerbe pour bâtir mon argumentation sur les balbutiements qui ruinent la toile.

 

Jouissez sans entraves, ne travaillez jamais, écrivez partout.

 

Pour reprendre Guy Debord, et puis la belle injonction du désordre culturel qui règne sur le cyberespace, la pleine lune qui nous apportera ses fruits. A savoir si le sang s’en mêlera ? Je ne me risquerais pas à faire des précisions funestes, je n’en sais foutre rien, et personne n’en sait foutre rien. Ignorer l’ignorance serait vraiment se foutre de tout (de toi-même y compris).

Nous pouvons juste observer des tendances qui s’intensifient par-ci par là. Des pensées qui tournent dans nos esprits, qui traversent l’intelligence collective avec force et vitesse.

Quelle belle communauté formons-nous !

Bonne soirée chers internautes.

 

Accusons puisqu\’il est trop tard pour récuser.

-despetitssous
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

GAMARDIM |
Les Jeunes Musulmans de Lau... |
L'ETUDIANT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Collectif ICI Ensemble
| Vivrecolo
| Le JEU du TAO